Nous étions nés pour être heureux  La Doublure - La Vue - Impressions d'Afrique - Locus Solus - L'Ã?toile au front - La Poussière de soleils - Nouvelles impressions d'Afrique - Comment j'ai écrit certains de mes livres


«  Affaire Seznec, le grad secret » Anne Sophie Martin. C’est le plus formidable fait divers du XXe siècle : un meurtre inexpliqué, un cadavre introuvable, un accusé – Guillaume Seznec, un Breton –, qui se dit innocent, et qu’on envoie au bagne pour vingt ans ; des débats à n’en plus finir pendant trois générations, et 14 demandes de révision du procès refusées… Symbole de l’erreur judiciaire, l’affaire Seznec mobilise au fil des décennies des milliers de passionnés. Sa légende fascine encore, et les interrogations qui l’accompagnent : affaire d’Etat, complot policier, barbouzerie, trafic international, règlement de comptes, crime passionnel ou crapuleux ? Le mystère semblait impossible à percer. Anne-Sophie Martin nous donne enfin la solution de l’énigme, confirmée par les petits-enfants du condamné, qui se sont tus si longtemps. Toute simple, vraie, presque nue, cette vérité était l’objet d’un secret de famille presque centenaire, qui est ici révélé en détail. Quémeneur a agressé Marie-Jeanne Seznec, elle s’est défendue et l’a tué. Guillaume a choisi de porter le chapeau… Une histoire d’amour, en somme, mais d’une puissance rare, que raconte avec verve et passion Anne-Sophie Martin.

«  Nous étions nés pour être heureux» Lionel Duroy . Depuis trente ans, Paul a fait de son histoire familiale, et du désastre que fut son enfance, la matière même de ses romans. Une démarche que ses frères et soeurs n’ont pas comprise, au point de ne plus lui adresser la parole pendant de longues années. Et puis arrive le temps de la réconciliation. Paul décide de réunir à déjeuner, dans la maison qui est devenue son refuge, tous les protagonistes de sa tumultueuse existence : ses neuf frères et soeurs, leurs enfants et les siens, et même ses deux ex-femmes. Viendra qui voudra. Et advienne que pourra.
Le temps d’un singulier repas de famille, Lionel Duroy parvient à reconstituer tous les chapitres essentiels de la vie d’un homme. Avec sa profondeur psychologique habituelle et l’élégance de son style, il livre ici un récit vibrant de vérité sur les liens indestructibles de l’enfance, la résilience et la paix enfin retrouvée.

«  La doublure- La Vue- impressions d'Afrique- Locus solus- L'Etoile au front- La poussière de soleil- Nouvelles impressions d'Afrique- Comment j'ai écrit certains de mes livres » » Raymond Roussel. Un titre : Comment j’ai écrit certains de mes livres, quelques images, comme celle de la statue de l’ilote faite en baleines de corset, roulant sur des rails en mou de veau, des anecdotes et un profil de dandy millionnaire et extravagant : tout cela assure à Raymond Roussel (1877-1933) une réelle célébrité – sans compter sa mort mystérieuse un 14 juillet à Palerme. La méthode d’écriture qu’il avait mise au point, reposant sur un usage systématique du calembour et du double sens, fait, en outre, qu’il occupe une place singulière dans l’imaginaire français du XXe siècle.  Ses maîtres étaient Jules Verne, Pierre Loti et H. G. Wells. Il s’est exprimé comme eux dans le roman d’aventures exotiques (Impressions d’Afrique) ou la science-fiction la plus futuriste (Locus Solus). Apprécié des créateurs d’avant-garde, de Salvador Dalí, qui lui a consacré un film et plusieurs tableaux, ou Marcel Duchamp, auquel il a inspiré son Grand Verre, à Georges Perec, il a été salué par André Breton, dans son Manifeste du surréalisme, comme « le plus grand magnétiseur des temps modernes ».  Chez Roussel, tout peut arriver, y compris (mais rarement) des choses vraisemblables. C’est pourquoi la lecture de ses oeuvres, ici réunies pour la première fois en un seul volume, produit une véritable fascination, qui rejoint les féeries de l’enfance, la magie d’un temps suspendu. L’enfance était le seul univers fréquentable aux yeux de l’écrivain, qui s’était ainsi « érigé une réalité sur mesure », comme le note Yann Moix, l’un de ses plus fervents admirateurs.





Boule de foudre    InKARMAtions par Bordage



«  Boule de foudre » Liu Cixin . Lorsque ses parents sont réduits en cendres devant ses yeux, le soir de son quatorzième anniversaire, par l’explosion d’une boule de foudre, Chen jure de consacrer sa vie à l’élucidation de ce phénomène naturel resté une énigme pour la science. Il entreprend des études en physique atmosphérique et, lors d’une mission d’observation sur une montagne, il rencontre une jeune femme mystérieuse et séduisante, le major Lin Yun qui, elle, s’intéresse au potentiel militaire de cette foudre si particulière. Son horizon : élaborer l’arme de destruction absolue. À mesure que ses recherches avancent, Chen est amené à collaborer avec Lin Yun. Leur quête commune les emmène au sommet de montagnes battues par la tempête, dans des laboratoires militaires d’armes expérimentales et dans une station scientifique soviétique désaffectée en pleine Sibérie. Ils pressentent bientôt que la foudre en boule est peut-être bien plus qu’un simple phénomène météorologique de notre monde…

«  InKARMAtions » Pierre Bordage. Opposés dans un conflit à mort, karmacharis et rakchas s'affrontent depuis la nuit des temps. Dans l'ombre, le Souverain des abîmes et ses sbires, les rakchas, s'acharnent à précipiter l'humanité dans le néant tandis que les Seigneurs du karma veillent à sa survie. Ils envoient leurs karmacharis pour intervenir dans les affaires humaines lorsque la trame karmique est déséquilibrée, qu'elle menace de conduire la Création tout entière à sa perte. Un affrontement qui nous entraîne à travers le temps : préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, XXe siècle, colonisation spatiale, guerres futures...Autant d'époques et de lieux où le destin de l'humanité se joue parfois à si peu de choses. Cette fois, le Souverain des abîmes semble avoir trouvé le moyen de porter un coup fatal à l'humanité et d'obscurcir la légendaire clairvoyance des Seigneurs du karma, dont le Vimana lui-même paraît gangrené de l'intérieur. Les Sages du Conseil, administrateurs du Vimana, ne seraient-ils pas devenus les premiers alliés du Souverain des abîmes et de ses démons dans leur projet d'anéantissement ?



Toi, Pauline


«  Toi Pauline » Janine Boissard. Et revoilà Pauline, dont on fête aujourd’hui les dix-neuf ans. Son rêve de toujours  ? Écrire. Mais où trouvera-t-elle la confiance qui lui manque pour se lancer  ? Dans les bras de Paul, son nouvel amour, et comme elle artiste blessé. Quant à l’inspiration, elle la trouvera au sein même de sa famille. Dans l’héroïsme de Claire, prenant la défense d’une grand-mère attaquée par des voyous dans le RER. Dans l’incroyable et courageux combat de Cécile, volant au secours d’une amie de collège victime de harcèlement. Et dans le cœur brisé de celle que tous croyaient si forte  : Bernadette.
C’est tout ça, La Marette. Toi, Pauline est la suite (et la fin) des Quatre filles du docteur Moreau, nouvelle version de L’esprit de famille qui valut à Janine Boissard un immense succès.


Ruffin vs Macron : ce pays que l'un aime, l'autre pas ...

« Ce pays que tu ne connais pas » François Ruffin. Emmanuel Macron et François Ruffin ont grandi derrière les mêmes grilles, celles du lycée La Providence à Amiens.  Très vite, leurs chemins se séparent. L’un devient reporter en Picardie, porte-voix des « gens contre l’argent », réalisateur de Merci patron ! et député de la Somme. L’autre choisit Paris et l’Ena, la commission Attali, la banque Rothschild, le palais de l’Élysée… Une vie entière dans le cocon des institutions, dans l’entre-soi du pouvoir. À chaque étape de son ascension, Emmanuel Macron ne fréquente que des normaliens, des millionnaires, des vedettes, des hauts fonctionnaires, des industriels, des journalistes, des PDG.
François Ruffin se bat pour des auxiliaires de vie, des routiers, des caissières, des plaquistes et tant d’autres anonymes.


L'Univers à portée de main  Génération(s) éperdue(s)

«  L'univers à porté de main » Christophe Galfard. «Vous êtes à quelques milliers de kilomètres au-dessus de la surface du Soleil. Sa puissance est à couper le souffle. D'énormes boules magnétiques gonflent et se percent, éjectant vers l'espace des milliards de tonnes de matière brûlante qui transpercent votre corps éthéré. Le spectacle est extraordinaire, et vous vous demandez soudain ce qui rend le Soleil si spécial par rapport à la Terre.» Imaginez que vous puissiez voyager à travers les étoiles jusqu'aux confins de notre galaxie, plonger au cœur d'un trou noir, ou encore entrer dans le monde quantique. Vous êtes tenté? Laissez Christophe Galfard vous entraîner dans une odyssée cosmique aux frontières du savoir, des mystérieux champs qui peuplent l'Univers jusqu'aux instants précédant le Big Bang.  Un merveilleux ouvrage qui se dévore comme un thriller, et une nouvelle façon, accessible à tous, de conter la grande aventure de la science...

«  Générations (s) éperdue (s) » Yves Simon. Repères affectifs de nos vies, les chansons nous rappellent nos chagrins comme nos exaltations de vivre, l’espoir et l’inespoir, elles sont nos compagnes intimes et fidèles, celles avec lesquelles on pleure encore en secret, longtemps, longtemps, longtemps après que leurs poètes ont disparu. Traces indélébiles, elles restent plantées au cœur de nos chairs et de nos cerveaux comme de farouches résistantes au temps qui passe. Incrustées dans les mémoires collectives de chaque peuple, elles raniment à jamais nos minuscules effarements, les blessures et nos ensauvagements, chacun des instants où nous nous sommes crus désespérément seuls au monde. Nous respirons aujourd’hui l’air de notre temps. Dans deux millions d’années quelques-uns des atomes qui auront bien connu nos gorges et nos chansons, seront encore en vadrouille entre le lac d’Annecy et une autoroute mexicaine, prêts à être respirés par ces inconnus de demain, différents.




Le vin naturellement

«  Le vin naturellement » Jane Anson. Le vin est avant tout un produit de terroir, mais désormais, il s’inscrit aussi dans la liste des acteurs éco-responsables, une dynamique qui nous préoccupe tous aujourd’hui. Depuis quelques années, nous nous inquiétons de la provenance de ce que nous mangeons, mais qu’en est-il de celle de ce que nous buvons  ? Découvrez dans ce livre, un panorama des meilleurs vins biologiques, biodynamiques et nature, qu’ils soient français ou étrangers, assortis de combinaisons gourmandes pour déguster au mieux ces nouveaux cépages certifiés sans additifs. Rencontrez également tous les professionnels qui créent chaque jour avec passion ces breuvages naturellement fructueux pour nos papilles.

Michel Bussi - Sang famille.

« Sang Famille » Michel Bussi."Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l'obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches. Je vais mourir ici. C'est une certitude. Une seule question me hante, la dernière : jusqu'où sont-ils prêts à aller pour me faire avouer ? A fouiller ma mémoire, comme s'ils pouvaient en arracher les souvenirs qu'ils convoitent ? Tout est allé si vite, à peine quatre jours. Je n'étais alors qu'un adolescent parmi d'autres. Un orphelin. C'est du moins ce qu'on avait toujours voulu me faire croire..."

 

Zéro de conduite    Couverture du roman Si on dansait... de Rachel Joyce

« Zéro de conduite» Michel Onfray. «Ce que la clique journalistique maastrichienne nomme recomposition depuis l’élection de son homme-lige, Emmanuel Macron, n’est en fait qu’une décomposition dont elle ne sent même plus la mauvaise odeur malgré son nez qui s’est allongé à cause de sa profession. Car Macron n’a pas tué le PS qui était déjà mort, il n’a pas fusillé les Républicains qui étaient déjà détruits, il n’a pas pulvérisé le FN qui était déjà coupé en deux, il n’a pas tué Mélenchon qui était déjà faisandé, il n’a pas dessoudé l’extrême gauche qui était déjà atomisée…Loin du général de Gaulle qu’il évoque avec des clins d’œil appuyés, Macron a simplement rassemblé sous son nom la rouerie et le cynisme de Mitterrand, la vassalisation et le pragmatisme de Chirac, l’énergie et l’hyper-présidence de Sarkozy, la roublardise et le sourire de Hollande : c’est l’homme de la synthèse construit par les médias aux mains de quelques-uns et par les marchés. Zéro de conduite propose la chronique de son début de règne. On y croisera aussi nombre de personnages secondaires qui se croient principaux. Nul doute qu’avec ce personnel politique la preuve se trouve donnée que nous sommes sortis de l’Histoire… » M.O.

« Google contre Wikileaks » Julian Assange. En juin 2011, Julian Assange reçoit un visiteur inhabituel dans sa petite maison de campagne anglaise en résidence surveillée de Ellingham Hall : le président de Google en personne, Eric Schmidt, venu tout droit de la Silicon Valley. Le général assiégé de WikiLeaks, la plus audacieuse entreprise d'édition insurrectionnelle connue à ce jour, et l'empereur d'Internet vont croiser le fer : du Printemps arabe aux bitcoins, et des solutions technologiques aux problèmes politiques, tout les oppose. La collision Assange/Schmidt déferlera sur le rôle, le pouvoir et le contrôle de la Toile, la " colonisation digitale " de Google, ses relations avec le gouvernement américain et ses répercussions sur la vie privée, la surveillance de masse et la liberté d'expression. Enregistré sur magnétophone, Eric Schmidt ignorait que Julian Assange ferait un jour un livre de leur confrontation.

« Si on dansait... » Rachel Joyce. À Londres, au bout d’une impasse délabrée, Frank n’est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie. Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d’un regard pour savoir quelle musique apaisera les tourments de son client. Quitte à préconiser du Aretha Franklin à un obsessionnel de Chopin… C’est ainsi que Frank fait la rencontre de Lisa, une mystérieuse femme au manteau vert. Après s’être évanouie devant sa boutique, elle le supplie de l’aider à comprendre la musique. Lors de leurs rendez-vous, Frank replonge dans sa propre enfance, revoyant sa mère, l’excentrique Peg, lui passer des vinyles sur sa vieille platine. Lui qui ne croit plus en l’amour depuis longtemps sent son cœur vibrer à nouveau. Et puis, un jour, Frank découvre le secret de Lisa. Le monde s’écroule, il disparaît. C’est sans compter, pourtant, sur l’extraordinaire solidarité qui règne sur Unity Street. Car après le chaos, il n’est jamais trop tard pour faire renaître l’espoir et réapprendre à danser…

Armada

« Armada »Ernest Cline. Beaverton, Oregon, USA. Zack Lightman rêve d’un autre monde. Son père a disparu tragiquement, sa mère rentre tard chaque soir, et au collège, il passe le plus clair de son temps à défendre le souff re-douleur de sa classe. Il ne se sent chez lui qu’au Starbase Ace, la salle de jeux vidéo où ses réflexes, son intuition, son sens de la stratégie lui valent déjà une belle réputation. De là à ce qu’un ATS-31 sorti tout droit de l’univers virtuel d’Armada se pose sous ses yeux dans un rugissement de tuyères…

 

 

Le premier miracle   

 

 

"Le premier miracle". Gilles LAGARDINIER. Editions Flammarion octobre 2016. On l’avait quitté drôlissime dans la série des « chats sur les couvertures », on le retrouve avec toujours autant d’humour mais dans les registres de ses débuts. Benjamin Horwood, dit Ben, est en vacances en France quand surgit devant lui Karen Holt, agent secret à Londres. Ben se retrouve bien malgré lui, embarqué dans une quête, à la poursuite d’un certain ND, amateur d’art. Un peu à la Da Vinci Code, l’auteur nous promène dans les méandres de l’ésotérisme et de ses sordides pouvoirs. Un roman complexe, mené de main de maître, bourré de références historiques qu’on ne lâche pas ! Et puis, à la fin, toujours ce petit aparté entre lui et nous, ses lecteurs, pour nous dire à quel point il aime écrire pour nous…Décidément monsieur Legardinier, on en redemande !

"Quelqu’un à qui parler". Cyril MASSAROTTO. Editions XO février 2017. Samuel déprime… Le jour de ses 35 ans, il compose le numéro de téléphone de ses parents lorsqu’il était enfant et miracle, un petit garçon lui répond ! Lorsque Samuel comprend qu’il se parle à lui-même enfant, un vertige incontrôlable s’empare de lui… Il va pouvoir revoir tout ce qui lui tenait à cœur enfant, et comprendre comment devenir adulte en restant fidèle à ce qu’il était. Aidé par ses voisins les M et M’s, Samuel va petit à petit s’ouvrir à la vie et apprendre à faire confiance.Un joli roman, tendre, drôle, entre le rêve et la réalité…Un bon moment de lecture !

 

 

 

 

« Le retour de Jules » Didier Van Cauwelaert. Guide d'aveugle au chômage depuis qu'Alice a recouvré la vue, Jules s'est reconverti en chien d'assistance pour épileptiques. Il a retrouvé safierté, sa raison de vivre. Il est même tombé amoureux de Victoire, une collègue de travail. Et voilà que, pour une raison aberrante, les pouvoirs publics le condamnent à mort. Alice et moi n'avons pas réussi à protéger notre couple ; il nous reste vingt-quatre heures pour sauver notre chien. Au coeur des tourments amoureux affectant les humains comme les animaux, Didier van Cauwelaert nous entraîne dans un suspense endiablé, où se mêlent l'émotion et l'humour qui ont fait l'immense succès de Jules.

 

«  Un appartement à Paris » Guillaume Musso : Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante. Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler. À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires. Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

 

RAS3-QUELQUN_A_QUI_PARLER.indd 


« Quelqu'un à qui parler » Cyril Massarotto. Samuel fête ses trente-cinq ans, seul face à des assiettes vides. La déprime est proche. Il attrape alors son téléphone mais réalise qu’il n’a personne à qui parler. Soudain, un numéro lui revient en mémoire : celui de son enfance et de la maison du bonheur familial depuis trop longtemps disparu. Tiens, et s’il appelait ? À sa grande surprise, quelqu’un décroche. Et pas n’importe qui : c’est à lui-même, âgé de dix ans, qu’il est en train de parler ! Mais que dire à l’enfant que l’on était vingt-cinq ans plus tôt ? Finalement, chaque soir, à travers ce téléphone, Samuel va s’interroger : l’enfant que j’étais serait-il fier de ma vie ? Aurait-  il vraiment envie de devenir l’adulte que je suis aujourd’hui ? Ne l’ai-je pas trahi en renonçant à mes rêves ? Grâce à ce dialogue inattendu et inespéré, Samuel va, peu à peu, devenir acteur de sa vie. Et avancer, enfin !

Afficher l'image d'origine

«  Autre monde, genèse » Maxime Chattam. Oserais t on dire enfin ou déjà ? Il aura tout de même fallu 8 tomes à Maxime Chattam pour arriver au bout de cette saga écolo fantasy. Les rédacteurs de Rdvdupolar ont joué le jeu et ont pris gout pour les aventures de ce groupe d’ados qui ont toutes les peines du monde  à devenir  adulte. Pour les retardataires, autre monde est une planète post apocalyptique qui s’est métamorphosés en supprimant une bonne partie de l’humanité, tel un éco système s’étant placé en mode survie afin d’éviter l’éradication totale.  Une poignée d’ado dotées de pouvoirs surnaturelles tente de survivre face une force appelée Entropia. L’ultime combat se prépare et surtout Maxime Chattam nous révèle enfin ce qui se cache derrière le mal qui ronge la planète. Des révélations surprenantes et effrayantes.

 

 

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782330070748.jpg

« Le problème à trois corps » Liu Cixin.  En pleine Révolution Culturelle, le pouvoir chinois construit une base militaire secrète destinée à abriter un programme de recherche de potentielles civilisations extra-terrestres. Ye Wenjie, une jeune astrophysicienne en cours de “rééducation” parvient à envoyer dans l’espace lointain un message contenant des informations sur la civilisation humaine. Ce signal est intercepté par les Trisolariens, qui s’apprêtent à abandonner leur planète-mère, située à quatre années-lumière de la Terre et menacée d’un effondrement gravitationnel provoqué par les mouvements chaotiques des trois soleils de son système. Ye Wenjie reçoit près de huit ans plus tard la réponse des Trisolariens. Choquée par les horreurs dont elle a été témoin durant la Révolution culturelle et ayant perdu toute foi dans l’homme, elle fournit secrètement aux Trisolariens les coordonnées du système solaire, dans l’espoir que ceux-ci viennent conquérir la Terre et réformer l’humanité. Dans quatre siècles, ils seront là... Premier volume d'une trilogie culte, récompensé par le Hugo du meilleur roman en 2015, Le Problème à trois corps signale l’arrivée d’un auteur majeur sur la scène de la hard SF.

 

CV8 RENAUD.indd

 

«  Comme un enfant perdu » Renaud Sechan, autobiographie. Après le grand retour de Renaud et le succès  de son nouvel album Toujours debout, le chanteur publie son autobiographie. Dans son livre, Renaud raconte ses amours, ses tourments, sa révolte face aux injustices du monde. Un livre, dit-il, qui permet de comprendre. Sa vie. La vie.

 

 

PLAT-FILLE DE BROOOKLYN.indd

LA FILLE DE BROOKLYN. Guillaume Musso.XO Editions

On ne présente plus Guillaume Musso, l’écrivain aux milliers de lecteurs…

Raphaël est amoureux d’Anna. Quelques jours avant leur mariage, son désir de vérité met Anna au pied du mur et l’amène à lui révéler son passé. Devant la réaction de Raphaël, Anna disparait. Guillaume Musso nous emmène dans son sillage avec une nouvelle fois, des situations à rebondissements multiples, où l’amitié, l’amour, l’engagement se fissurent à mesure que Raphaël avance dans ses recherches… Un page turner efficace, troublant, haletant, bref, un vrai Musso comme on les adore !

L ASSASSINAT DE MARILYN MONROE

«  L’assassinat de Maryline Monroe » de Jay Margolis et richard Buskin. Comment Marilyn Monroe est-elle morte ? Alors qu’aucune trace de médicaments n’a été trouvée dans son estomac pendant l’autopsie, l’enquête a toujours affirmé qu’elle avait ingéré soixante-quatre somnifères, tentant ainsi de démontrer son suicide. Mais Jay Margolis et Richard Buskin réfutent cette hypothèse, ancrée dans l’inconscient collectif. Marilyn ne s’est pas suicidée ; elle a été assassinée. Par qui ? Pourquoi ? Les auteurs ont disséqué les événements qui ont conduit Marilyn à la mort, ils ont tout lu sur l’affaire, y compris le rapport d’autopsie, reproduit dans le livre. Leur conclusion est sans appel. La mort de l’icône est un meurtre, une conspiration, une affaire d’État orchestrée par…Marilyn allait parler, dévoiler sa liaison avec les frères Kennedy. Il fallait la faire taire. Son médecin s’en est chargé… Le livre donne le nom des coupables.

 

« Procès du grille pain et autres objets qui nous tapent sur les nerfs » Charles Haquet et Bernard Lalanne. Une fourchette pour analyser nos repas, un bracelet pour contrôler le fonctionnement de nos organes, bientôt une voiture qui se conduit toute seule… Plus intelligents les uns que les autres – et que nous-mêmes, bien entendu –, les objets connectés font tout à notre place. L’âge d’or ? Pas si sûr. Il suffit de voir à quel point ceux qui promettaient hier de nous faciliter la vie nous tourmentent aujourd’hui : le grille-pain, le parapluie, la chaise longue, le rouleau adhésif, le portable… L’intelligence n’exclut pas automatiquement la malfaisance.
Dans la bande des cinquante interpellés ici, les plus énervants ne sont pas les moins astucieux, ce serait trop simple. Chaque objet possède sa manière, subtile ou primaire, de nous faire enrager, d’imposer sa loi et (c’est un comble) de faire de nous sa chose.  Il était grand temps de mettre un terme à cette situation intolérable et de passer les coupables par les armes de l’humour et de la dérision. Un livre à lire d’urgence pour se libérer.
     Charles Haquet et Bernard Lalanne sont aussi les auteurs d’un Inventaire des petits plaisirs honteux… mais utiles pour supporter le quotidien en temps de crise, où ils s'amusent à décrypter les petits plaisirs qui font la saveur inavouable de nos vies.

 

 

"Ça peut pas rater "  Gilles LEGARDINIER. Editions Fleuve.

Nous, les animateurs de site littéraire, avons une chance inouïe : nous recevons les livres via les services de presse des éditeurs ! Mais cette fois, point d’ouvrage malgré nos demandes répétées ! Qu’à cela ne tienne, je suis allée acheter le tout dernier Gilles Legardinier et bien m’en a pris ! Il est irrésistible ! Marie, responsable des ressources humaines dans une entreprise de confection de matelas, se fait larguer lamentablement par son compagnon au bout de 10 ans de vie commune. Elle va donc organiser sa vengeance et là, sous la plume de notre facétieux écrivain, nait une histoire lumineuse, humaine et chaleureuse !  On aime le style, le phrasé, les rebondissements, Paracétamol, les galères et les pieds dans le tapis ! Alors oui, ça ne peut pas rater parce que Gilles Legardinier est tout sauf une erreur ! Je vous globiche à mort très cher Gilles, encore et encore !!!!!!!!!! Vivement le prochain.....que je courre l’acheter....

"Adultère"  Paulo COELHO. Editions Flammarion

Contrairement au roman de Rachel Cusk «Contrecoup sur le mariage et la séparation», voici un véritable roman sur les fissures du couple. Linda mène une vie organisée, cadrée, protégée entre un mari bienveillant, deux enfants sans souci et un métier de journaliste qui la passionne. Cependant, Linda est malheureuse. Et quand elle revoit un amour d’adolescente, elle s’enflamme à nouveau pour combler cette vie vide de passion. Mais, en choisissant de tout vivre, elle va prendre conscience petit à petit de la valeur de ce qu’elle possède.Là encore, l’histoire est commune à des centaines de femmes mais Paulo Coelho possède une écriture vive, parfois exaltée! Et l’on suite avec ravissement les doutes, les plans foireux, les rebondissements, les chemins escarpées à travers une suisse pas si neutre qu’elle veut bien nous le dire...Paulo Coelho nous permet de lâcher prise avec les attentes didactiques de nos contemporains sur l’amour et de laisser libre cours à nos fantasmes les plus enfouis, à nos choix réversibles sans jamais nous juger ou nous condamner. Encore une fois, un roman très réussi !

Un drame dans la rue de Rivoli        

"Un drame dans la rue de Rivoli" Une histoire de soldat. Louise COLET. Editions Archi Poche.  Qui connait Louise Colet ? Sans doute peu de monde à part les membres de l’Académie Française ! Et pourtant, ses romans sont en tout point comparables aux grandes productions littéraires de l’époque entre Flaubert, Alfred de Vigny, Hugo ou Musset ! Louise Colet était une femme belle, libre, émancipée, sauvage et colérique ! Elle a toujours utilisé ses rencontres amoureuses pour écrire ses romans et bien lui en a pris car on découvre de délicieuses histoires, où la perfidie des femmes et la goujaterie des hommes se révèlent des armes redoutables. Primée deux fois par l’Académie Française pour ses recueils de poésie, dans cette période dite «romantique», Louise Colet donne toute la puissance à une oeuvre méconnue mais qui mérite d’être découverte (ou redécouverte) tant la maîtrise de l’écriture est soignée...

"Moi, Giuseppina Verdi"  Karine MICARD.  Editions Grands Romans POINTS 2013.  Avis aux amateurs de La Traviata, ce livre est fait pour vous !  Voici contée l’histoire d’amour de la musique de Verdi, de sa rencontre avec Giuseppina Strepponi, grande cantatrice de l’époque, féministe avant l’heure, libre, rebelle et engagée !  Un très beau premier roman où les anecdotes liées aux créations de Verdi cotoient les mouvements artistiques de cette fin du XIX ème siècle. L’amour évolue au fil du temps et des pages de cette histoire hors du commun, librement écrite par Karine Micard, truffée de souvenirs, d’extraits de correspondance entre Verdi et la Strepponi. C’es toute l’Italie et le lyrisme de Verdi qui serpentent entre ces pages...

  

"Contrecoup sur le mariage et la séparation".  Rachel CUSK . Editions POINTS 

Une narration parfois sensible, intelligente mais qui se perd dans un dédale de réflexions personnelles tout azimut sans véritablement parvenir à nous convaincre. L’histoire est classique : un couple se sépare et la femme cherche à comprendre à travers cette séparation comment la finalité de leur rencontre atteint le point ultime de l’impossibilité à continuer ensemble un chemin qu’ils ont pourtant choisi...  Pas de surprise, beaucoup de pensées déjà lues, une écriture fine et une récit marqué par les coutûmes britanniques. Un premier ouvrage confus, oscillant entre récit et roman, très autocentré, qui pourra sans doute faire écho aux personnes se trouvant actuellement en phase de séparation, mais qui peut devenir assez vite lassant pour les autres...

 

couverture

« High Opp » Frank Herbert. Un roman de jeunesse de Frank Herbert ou l'on devine déjà le grand auteur de Dune. Après des décennies de désordres, un gouvernement mondial s'est imposé sur notre planète. Il tire – du moins officiellement – sa légitimité de l'opinion publique et fonde ses décisions sur des sondages quotidiens. Le Coordinateur assume l'autorité suprême sur les bureaux : Bur-Opp, le Bureau des Opinions, Bur-Cont, Bur-Psy, Bur-Trans et autres administrations , dont les dirigeants se livrent à d'incessantes luttes d'influence.
Chargé d'assurer l'entente entre les bureaux, Daniel Movius est le Liaitor. Mais, victime d'un conflit avec un rival, le voilà débarqué, perdant ses privilèges de High-Opp et renvoyé dans les rangs des Low-Opps, qui occupent les emplois subalternes et survivent misérablement dans les Terriers. Ici, le mécontentement gronde, et une crise pourrait bien survenir qui risquerait de mettre en péril la civilisation sur toute la planète. Voilà une belle surprise pour les amateurs de science fiction. Ce roman est effet une belle pépite pour plusieurs raisons, l’intrigue annonce celles  de romans ultérieurs et notamment celle du cycle du Bur-sab. Il met avant les influences d’Herbert : Isaac Asimov à travers l’idée que le cours d’une civilisation et sa chute sont prévisibles, et que l’on peut y remédier ( thème qui apparait dans « fondation »). Autre influence : Philip K. Dick à propos du système politique et des inégalités sociales. Le thème profond de ce livre reviendra souvent dans les ouvrages d’Herbert : la lutte contre la tyrannie et tout spécialement celle exercée par une bureaucartie.Et Quel visionnaire, l’auteur  entre 1956 et 1960 imagine un régime gouverné par les sondages !


La grâce des brigands, Véronique OVALDE (Points)
Nous sommes habitués aux héros cassés, tordus, non conventionnels de Véronique Ovaldé et Maria Cristina Väätonen n'échappe pas à la plume acérée de cette auteure inventive et rebelle ! Et on suit avec ravissement Maria Cristina entre le soleil californien et le brouillard canadien,,,mais les épreuves de la vie sont souvent à l'origine de nos bouleversements et Maria Cristina gagnera beaucoup à avoir entrepris ce voyage initiatique...Tout se dit et se lit entre les lignes, entre les grimaces, les coups de gueule et les haussements d'épaule et si en plus on peut faire un petit clin d'oeil à Stevenson en passant, alors on touche la grâce des brigands. Isabelle Ellis

Comment j'ai appris à lire Agnès DESARTHE (Points)
Voici un livre à mettre entre toutes les mains ou sous tous les yeux devrais-je dire,,,c'est un formidable parcours dédié aux réfractaires des lignes noires, sans image, à tous ceux qui ont eu maille à partir avec les subtilités langagières de notre cher français, aux oubliés des fonds de classe, aux désespérés qui ne comprenaient pas comment un objet aussi banal qu'un livre pouvait susciter tant de passion chez leurs congénères.Agnès Desarthe décrit sa sainte horreur de lire, depuis l'enfance jusque dans les méandres d'une scolarité vouée à la cause rédactionnelle. Et tout en partageant son cheminement, on se surprend à ressentir des bribes de souvenirs où nous avons nous aussi, connu les affres de la découverte de la lecture,,,et si nous sommes sincères, nous pourrons dire qu'elle n'a pas toujours été si harmonieuse qu'on veut bien le laisser croire aujourd'hui à nos enfants ! Merci pour ce témoignage aussi amusant que dédramatisant ! Isabelle Ellis

 

MUCHACHAS 3  Katerine PANCOL (Albin Michel)

Troisième et dernier (?) tome des aventures de Léonie Valenti, Muchachas 3 nous montre à quel point le regard sociétal pèse lourd lorsqu'il ne fait qu'effleurer les âmes humaines. On suit avec un peu plus de lenteur les pas de Stella et la délivrance du calvaire de Léonie.Sans doute moins proche de l'univers de Joséphine Cortès qu'on entraperçoit quelques furtifs instants, Muchachas 3 conclut avec un peu d'essoufflement cette histoire sur la violence conjugale et ses ravages. Mais ces trois sœurs sont liées désormais, et on ne lira plus jamais la suite des aventures de Joséphine, Iris et Stella sans penser à leur père et aux hasards de la vie, quelquefois malheureux...

 

MUCHACHAS

Katerine PANCOL

Albin Michel

 

Comme Joséphine nous a manqué ! Et avec elle, ses doutes, ses hésitations, ses maladresses, ses joies, ses humeurs… Nous retrouvons avec un plaisir certain Hortense, Gary, Zoétounette, Shirley et Philippe ! Mais Muchachas est un roman plus grave, abordant la violence conjugale et interrogeant notre conscience : qu’aurions-nous fait si…

N’en déplaise à certains critiques littéraires, Katerine Pancol sait écrire des histoires touchantes, vibrantes qui semblent se mêler à notre quotidien. Alors vite, la suite ! Et si des milliers de lecteurs et lectrices découvrent le plaisir de lire à travers ses ouvrages, ce n’est pas que le hasard, ce n’est pas que le commerce…Il n’y a pas de petites œuvres ou de grandes œuvres, il n’y a que des lectures qui donnent envie de lire, encore et encore…

 

MUCHACHAS 2

Katerine PANCOL

Albin Michel

 

Ce deuxième tome a laissé de côté Joséphine et aborde le quotidien de Stella, jeune femme rebelle, fille de Léonie maltraitée par son mari Ray Valenti. On suit également l’emménagement d’Hortense et Gary à New York et leurs débuts très prometteurs dans leur domaine artistique : la mode pour Hortense, la musique pour Gary.

Un deuxième roman où les personnages initiaux nous manquent, où le lecteur erre un peu, cherchant à retrouver la morgue des « Yeux jaunes des crocodiles ».

Un rythme qui se ralentit mais dans tous les cas, un désir toujours aussi fort de lire la suite… On attend le tome 3 !

 

CENTRAL PARK

Guillaume MUSSO

XO

 

Avec Guillaume Musso, nous sommes habitués à ces univers à la limite entre imaginaire et réalité, entre folie et raison.

Une nouvelle fois, il nous entraine dans un polar palpitant, où l’héroïne Alice, capitaine de police à la brigade criminelle de Paris se retrouve menottée à Gabriel, pianiste de jazz américain sur un banc de Central Park alors qu’ils se trouvaient tous deux dans un autre pays la veille : Alice sur les champs Elysées et Gabriel en concert à Dublin.

Associés malgré eux, ils vont devoir enquêter jusqu’à un dénouement des plus surprenant, nous laissant incrédules et perplexes…

On peut reprocher des personnages un peu trop caricaturaux, une histoire un peu alambiquée, à la limite du raisonnable dans les rebondissements…mais la fougue Musso opère, on ne lâche pas le livre jusqu’au bout !

Est-ce cela le talent ?...

 

Voici une petite sélection ( hors polar) de livres que vous pouvez lire cet été. Débutons par le 7ième livres d'Anna Gavalda, la vie en mieux. Deux histoires, deux jeunes de notre temps, polis mais enragés qui préfèrent prendre le risque de se tromper de vie plutôt que de d'en vivre aucune. La vie en mieux, éditions le dilettante.

Comment j'ai appris à lire de Agnès Desarthe         La Grâce des brigands de Véronique Ovaldé   ContrecoupSur le mariage et la séparation de Rachel Cusk 

Un ouvrage qui peut être donner l'occasion de se réconcilier avec la lecture ! Comment j'ai appris à lire par Agnès Desarthe. L'auteur(e) nous plonge dans son enfance lorsqu'à 7 ans sa mère lui conseille pour éviter de s'ennuyer de prendre un livre. Enfant, la future romancière détestait lire, ce qui ne l'empêchait pas d'écrire des histoires. Cruciverbistes avertis, ce poche est fait pour vous. Les mots croisés du monde ( 80) ont été rassemblés par Philippe Dupuis. Définitions humoristiques, évidences insoupçonnables et casse-têtes infernaux : tout y est. Verdi ? Tout le monde connaît son nom, ce que l'on sait moins, c'est qu'il a été lancé par une femme. C'est cette histoire que nous raconte Karine Micard dans moi, Giuseppina Verdi.On poursuit avec un conte moderne et enchanteur de Véronique Ovaldé, la grâce des brigands qui met en scène une une femme tombant amoureuse d'un homme séducteur invétéré et écrivain prétendument nobélisable. On se rencontre, on s'aime puis il arrive que l'on se sépare. Et Après ? Voilà l'idée centrale de ce livr signé Rachel Cusk, contrecoup sur le mariage et la séparation. Pas très joyeux pour l'été vos me direz, mais c'est aussi ça la littérature.

 

 

«  Et qu'advienne le chaos » d'Hadrien Klent.  Michael Korta déteste l’humanité dans son ensemble et rêve d’être le dernier homme sur Terre.  Responsable du programme de reconnaissance des iris ( basé sur l’œil) une découverte va lui permettre de réaliser sont rêve...Voilà l'intrigue alléchante de ce premier roman. Malheureusement la forme choisit par l'auteur ne tient pas la route. On se perd au milieu d'une galerie de personnages et une narration trop chronologique. Il y a pourtant quelques perles comme ce psychanalyste convaincu qu’il lui faut lécher les choses pour être certain de leur réalité ou un collectionneur de moulages de mâchoires. Au finale lecteur est perdu ne comprenant pas ou l’auteur veut en venir.

Ecoute-moi, Amirbar de ALVARO MUTIS

 

« Ecoute moi Amirbar » d'Alvaro Mutis. « Les jours les plus étranges de ma vie, c’est près d’Amirbar que je les ai vécus. » Au chevet de Maqroll le Gabier, ses amis écoutent, captivés, le récit de ses aventures sud-américaines. Quelle folie l’a mené dans cette mine abandonnée de la Cordillère des Andes, à chercher le filon qui ferait sa fortune ? Le vent dans les tunnels souffle à son oreille d’envoûtantes paroles. Sur lui plane la menace d’un mal terrible, la fièvre de l’or, qui change les hommes en taupe, s’enfonçant toujours plus avant dans les souterrains… Álvaro Mutis est né à Bogota en 1923. Poète, essayiste, romancier, il a reçu de nombreuses récompenses, dont le prix Médicis étranger en 1989 pour La Neige de l’Amiral, et le prix Cervantès en 2001, plus haute distinction de la littérature hispanophone, pour l’ensemble de son œuvre. Celui qui fut « l’un de nos plus grands écrivains », selon Gabriel García Márquez, et le dédicataire de Cent ans de solitude, s’est éteint en 2013.

 

 

    J'ai toujours aimé ma femme de Gilles Bornais. Un simple message laissé sur la table de cuisine. « Je ne rentrerai pas ». Pour Jean-Baptiste, c’est insensé. Injuste. Mylène ne peut pas avoir mis fin à plus de vingt ans d’un amour sans nuages aussi brutalement, sans explication. Détective improvisé, le voilà qui traîne de Paris à Honfleur partout où Mylène aimait aller, paye à boire à ses collègues, lit ses e-mails, examine ses comptes bancaires. Mais même après de si longues années de vie commune, nul ne plonge impunément dans l’intimité d’autrui. Et il se pourrait que ces investigations en révèlent bien plus sur Jean-Baptiste que sur sa femme… Celles et ceux qui veulent percer le mystère des contradictions masculines, entre grandes déclarations et petites lâchetés, auront à apprendre de cette saisissante autopsie d’un couple ordinaire.

 


Silo, les origines d'Hugh Howey . Il s'agit de la suite ( attendue) sous forme de prequelle de Silo. Nous sommes en 2049, le monde est encore tel que nous le connaissons, mais le temps est compté. Seule une poignée d'élus savent ce que l’avenir réserve, ils vont alors construire d'immenses silos qu'ils vont enterrer. Le scénario de ce livre est très puissant mais son originalité réside indéniablement dans sa construction. Le lecteur est amené à se promener dans différentes époques et peut ainsi appréhender la vie dans les silos selon les années. J'avais bien accroché le 1er volume et je ne suis pas déçu par cette suite qui dévoile des réponses et nous tient en haleine pour le 3ième tome.

 

 

MUCHACHAS,Katerine PANCOL (Albin Michel)

Comme Joséphine nous a manqué ! Et avec elle, ses doutes, ses hésitations, ses maladresses, ses joies, ses humeurs… Nous retrouvons avec plaisir Hortense, Gary, Zoétounette, Shirley et Philippe ! Mais Muchachas est un roman plus grave, abordant la violence conjugale et interrogeant notre conscience : qu’aurions-nous fait si…

N’en déplaise à certains critiques littéraires, Katerine Pancol sait écrire des histoires touchantes, vibrantes qui semblent se mêler à notre quotidien. Alors vite, la suite ! Et si des milliers de lecteurs et lectrices découvrent le plaisir de lire à travers ses ouvrages, ce n’est pas que le hasard, ce n’est pas que le commerce…Il n’y a pas de petites œuvres ou de grandes œuvres, il n’y a que des lectures qui donnent envie de lire, encore et encore…Isabelle Ellis.

Silo Origines d' Hugh Howey. En 2049, le monde est encore tel que nous le connaissons, mais le temps est compté. Seule une poignée de potentats savent ce que l’avenir réserve. Ils s’y préparent. Ils essaient de nous en protéger. Ils vont nous engager sur une voie sans retour. Une voie qui mènera à la destruction ; une voie qui nous conduira sous terre. L’histoire du silo est sur le point de débuter. Notre avenir commence demain. Deuxième volet, en forme de prequel, de la trilogie Silo. Le premier volume était formidable, la critique ici.


I, ROBOT : OBÉIR, lLa Véritable Histoire de Susan Calvin - Tome 2. un livre de Mickey Zucker Reichert. Préquelle du recueil de nouvelles cultes d'Isaac Asimov, Les Robots, ce roman, le deuxième d'une trilogie, nous révèle la véritable histoire de Susan Calvin, « la première robopsychologue de l'Histoire ».

 


«Flame» d'Amy Katyhleen Ryan. Le final de la série ! Alors que la Terre menace de disparaître, deux vaisseaux ont été envoyés dans l'espace afin de coloniser la Nouvelle Terre. Durant le voyage qui doit s étendre sur plusieurs décennies, les deux vaisseaux entrent en conflit. À leur bord se trouvent Waverly et Kieran, deux adolescents qui vont voir leur vie changer à jamais. La guerre, la destruction, la traîtrise et la manipulation font maintenant partie de leur quotidien. Alors que leur vaisseau d origine a explosé lors de la dernière bataille, tous deux se retrouvent en territoire ennemi. Comment survivre, piégé au beau milieu de l espace, quand on ne sait pas à qui faire confiance? Si Kieran se rapproche de la troublante Anne Mather, pasteur et capitaine du vaisseau, Waverly préfère s en méfier et suivre les conseils d un vieil homme qui a juré la perte de leur dirigeante. L un et l autre apprendront vite que les jeux du pouvoir sont à manier avec précaution.

 

Difficile de passer à coté de l'auteur de best-sellers Guillaume Musso. Il renoue avec son amour de New York et du suspense dans son onzième livre «  Central Park ». Alice est une flic parisienne, Gabriel, un pianiste de jazz américain. Ils se réveillent un matin menottés sur un banc de Central Park, en plein cœur de la ville américaine. La veille, elle faisait la fête avec des amies, sur les Champs-Élysées. Lui, donnait un concert dans un club de Dublin, en Irlande. Ils ne se connaissent pas, mais vont devoir faire équipe pour comprendre comment ils ont pu se retrouver là. De premières questions émergent : d'où provient la tache de sang sur le chemisier d'Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle à son arme ?


José Eduardo Agualusa vient de remporter le prestigieux prix Fernando Namora pour ce roman "Théorie générale de l'oubli" a paraître en février aux Editions Métailié. Une oeuvre qui selon le jury grandit le style élégant et littéraire de l'auteur. L’action de ce livre se passe en 1975 à Luanda. À la veille de l’Indépendance de l’Angola une femme, agoraphobe et terrorisée par l’évolution des événements, se retranche dans son appartement en construisant un mur qui en dissimule la porte et la met à l’abri du reste du monde. Ayant transformé sa terrasse en potager elle va vivre là presque trente ans, coupée de tout. Le génie de ce roman est pourtant ailleurs. L’auteur nous plonge dans les aventures simples souvant tumultueuses, de personnes vivant autour de ce drame. José Eduardo Agualusa souligne avec une ironie subtile les extraordinaires coïncidences de la vie. Un roman tout en finesse qui se lit avec délice. L’auteur a commencé sa carrière d’écrivain en 1989 avec son premier roman A Conjura. Il ouvre ainsi le chemin d'une nouvelle génération d'auteurs africains et revitalise la langue portugaise en s’emparant de l’histoire coloniale.

 

La sonate Hydrogène d’Iain M. BANKS

couverture

Cet ultime chapitre de l'Histoire de la Culture est présenté comme l'un des chefs-d'oeuvre de Iain M. Banks, récemment disparu. Pas façile de résumer ce voyage à travers des mondes et paysages extraordinaires... Disons que la Galaxie est peuplée d'un grouillement de civilisations plus ou moins avancées parmi lesquelles la Culture tient une très bonne place. Lorsqu'une de ces civilisations, humanoïde ou autre, atteint un très haut niveau de développement, elle choisit généralement la Sublimation, c'est à dire qu'elle accède collectivement à un niveau supérieur de l'être. Personne ou presque n'est jamais revenu pour en parler ou ceux, très rares, qui l'ont fait se sont montrés incapables d'en dire quelque chose d'intelligible. Tout ne va pas se passer comme prévu....

John F. Kennedy à 20 ans, le deuxième fils de Martine Willemin dans l’excellente collection des éditions Au diable Vauvert.  Né à Boston en 1917, au sein d’une famille très fortunée d’origine catholique irlandaise dominée par un père autoritaire tour à tour banquier millionnaire, producteur de cinéma, ambassadeur, le jeune John, privé de tendresse maternelle, doit surmonter des maladies incessantes et affronter la rivalité d’un grand frère plus fort que lui. Écolier indiscipliné, étudiant insouciant, séducteur impénitent, il a la chance, à vingt ans, de parcourir l’Europe et de côtoyer les grands de ce monde. D’abord réticent à l’implication des États-Unis dans le conflit européen, John s’engage et est envoyé dans le Pacifique. Il en reviendra en héros. Son frère aîné, lui, ne rentrera pas de la guerre. John se retrouve alors en première ligne, prêt à assouvir les ambitions paternelles. Avec son sourire conquérant et le soutien de son clan, il remportera toutes les victoires, jusqu’à la Maison Blanche. Président pendant seulement trois ans, JFK a pourtant marqué l’histoire du XXe siècle de son empreinte. Depuis son assassinat, des centaines de livres et de témoignages, des dizaines de films et de téléfilms, des milliers d’articles ont été consacrés à John Fitzgerald Kennedy. À l’occasion du cinquantenaire de sa disparition, la collection À 20 ans met en lumière la partie la moins connue de son existence : sa jeunesse.

 

ZEP, une histoire d’hommes.

http://www.gillesparis.com/livres/histoire_d_hommes/histoire_d_hommes_01.jpg

 Après s’être séparés plusieurs années auparavant, une bande de copains et membres d’un groupe de rock se retrouvent chez l’un d’eux, Sandro. Certains ont réussi, d’autres moins. Au détour de flash-back sur les concerts, la drogue, les amours passagères, ils comprennent les événements mal perçus à l’époque et découvrent que quelque chose de plus fort que la musique unit certains d’entre eux.Un album événement, le renouvellement de l’auteur le plus vendeur de la bande dessinée. Tout le talent de Zep au service d’une histoire personnelle mêlant l’humour à l’émotion.Zep dessine et raconte des histoires depuis ses 14 ans. Il a déjà fait rire des générations d’écoliers en 20 ans d’aventures de Titeuf.

 

 

http://www.gillesparis.com/livres/histoire_d_hommes/histoire_d_hommes_09.jpg

UNE FAMILLE HEUREUSE

Elizabeth CRANE

Editions Phébus mars 2013

Que dire de cette famille heureuse ?

Bien sûr, elle ne l’est pas. Nous assistons page après page à l’énumération des problèmes de chacun, à la manière d’un jeu des sept familles, dans un langage approprié à chaque âge qui finit par nous lasser...tout est décousu, répétitif et lourd.  Pas une seule fois le rire nous surprend, et encore moins l’envie de dévoration. On peut noter un souhait de portraitiser les personnages, en les affublant de particularités somme toute très conventionnelles.  Rien de bien «décapant» dans ce récit, malheureusement....

Léo Ferré, la voix sans maître de  Jacques Vassal avec une préface de Guy Béart.

Biographe de Brassens et de Brel, Jacques Vassal connaît la chanson. Son ouvrage (une réédition augmentée), permet de suivre le parcours du chanteur (avec, en prime, une belle interview). On n’ignore rien des poètes qu’il a chantés (de Rutebeuf à Aragon dont il fut l’ami), ni des musiciens qu’il adorait. On s’amusera à compter les rendez-vous manqués. Il n’enregistrera jamais avec Jimi Hendrix à New York. Il ne tournera pas avec Godard. Il se brouillera avec Pierre Mac Orlan...

 

Tiens donc, voilà un roman drôle !

Une famille heureuse -

Une famille heureuse d' Elizabeth Crane. Dans la famille Copeland, je voudrais les parents. Gordon, le père déjanté – grandiloquent, vaniteux et insignifiant, il est gérant de supermarché –, et Jean, la mère courage dévastée par le suicide de son amant. Je voudrais aussi les enfants : Priscilla, l’ado insupportable et délurée qui ne vit que pour les fringues, les mecs et la télé-réalité ; et Otis, le petit dernier un brin allumé. Sans oublier, les aïeuls : Theodore, le grand-père tendre à la tête dans les étoiles, et Vivian, la matrone bourgeoise et vénimeuse, férue de potins et de commentaires assassins. Voilà le coktail détonant de cette famille décrite par Elizabeth Crane.

  

Dune, les origines 1 de Brian HerbertKevin Anderson. Ce nouveau titre de la saga de Dune revue et prolongée par Brian Herbert et Kevin J. Anderson nous ramène dix mille ans en arrière, à l’époque de la création du Bene Gesserit et des autres ... Dune, une série culte et intemporelle.

L'autre livre, la mort blanche:  Par vengeance, John Roe O’Neill un scientifique irlandais qui a perdu sa femme et ses deux fils dans un attentat, met au point un virus qui ne tue que les femmes... Un roman proche du thriller, mené comme un polar, avec un style très différent de celui des sagas dunesques.


        

 

Les éditions Coop Breizh publient une nouvelle bande dessinée de Stéphane Heurteau, dessinateur confirmé: Le e premier tome de Sant-Fieg. "A l’origine, comme l'explique l'auteur  c’est un projet qui se passait dans les années 1990 dans la campagne entre Nantes et Rennes et qui traitait de la vie en milieu rural. Plusieurs versions ont vu le jour, sans jamais aboutir. Jusqu’à ce qu’il me vienne l’idée de raconter l’histoire, non plus d’un jeune paumé dans la campagne, mais plutôt d’un expatrié kabyle qui viendrait s’installer en presqu’ile de Crozon et qui tomberait amoureux d’une jeune fille, dont le frère a été tué 3 ans plus tôt en Algérie." Le 2nd tome sortirera en novembre 2013.


Homo erectus de Tonino Benacquista. Des hommes réunis en société «secrète" racontent devant d’autres hommes la nature et l’évolution des rapports qu’ils entretiennent avec une ou plusieurs femmes, puis cette assemblée se sépare jusqu’au prochain lieu de rendez vous. Tonino Benacquista ( qui a écrit pour le cinéma de battre mon coeur s’est arrêté) propose dans ce livre de suivre la parcours sentimentale de trois personnages. Yves Lehaleur, artisan, divorcé, Denis Benitez, serveur en brasserie, ancien séducteur invétéré et Philippe Saint-Jean, philosophe médiatique en histoire avec une people. Nous suivons les tribulations de ces trois hommes face à la gente féminine. Au final le livre est un mélange d’humour, de drames, d’érotisme... Un roman complexe et subtile.


Acharnement

Voici un livre que l’on pourait présenter comme une politique fiction. Il met en scène Müller, plume ministérielle d’un grand parti de droite se retirant dans une maison de campagne après avoir été mis au placard...Le speech writer décide de revenir sur son rôle marqué par l’indifférence envers l’action politique et l’impériale obsession de la conquête. Le sixième roman de Mathieu Larnaudie joue finement avec la comédie du pouvoir .


Complètement cramé ! Gilles Legardinier. Editions Fleuve Noir Octobre 2012, la critique d'Isabelle Ellis.

Après avoir dévoré «Demain j’arrête", je me suis précipitée pour lire «Complètement cramé !» et j’avoue avoir été légèrement déçue au début de ne pas retrouver le petit grain de folie de Julie... Mais étant déterminée, j’ai décidé de rester en compagnie d’Andrew et de le suivre dans son cheminement intérieur. Alors cette histoire est plus mesurée, plus profonde et plus intime aussi. Andrew est un bienfaiteur quand il décide d’entrer dans la vie de l’autre, que ce soit de Nathalie, vieille dame aux allures distinguées, d’Odile, gouvernante à la langue bien pendue, de Philippe, régisseur enseignant et de Manon, jeune femme perdue entre l’amour et la maternité. Ce roman est un soleil, il nous donne le sourire, et encore une fois, merci à Gilles Legardinier pour son élan d’humanité ! Il aime les chats et ça se voit !

 


  Le dernier livre de David Foenkinos, je vaix mieux. En Décembre dernier, il le présentait pour rdvdupolar.free.fr !


 

Gilles Legardinier, l'auteur de trhiller revient avec "complétement cramé" après la bonne la surprise littéraire de "Demain j'arrête" ( paru en 2011). Il se présente comme un livre qui fait du bien. Il s'agit d'une aventure humaine pleine de folie, d'émotion et d'humour. Ici on aime ( enfin surtout la chroniqueuse Isabelle !). On vous en reparle très vite ( du livre !)


 

La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry arriva le mardi... Rachel Joyce

Editions XO septembre 2012

 

Harold a décidé un beau matin de quitter sa ville du sud de l’Angleterre pour rejoindre son amie Queenie hospitalisée à la frontière de l’Ecosse mais à pied ! Mille kilomètres en trois mois et tout autant de rencontres, d’interrogations, de souffrances, de souvenirs et de petites éclaircies dans l’univers très sombre d’Harold. Voyage initiatique au pays de la bienséance et des non dits, Harold survit à une véritable mue interne qui saura lui apporter enfin le bonheur d’être vivant.

L’écriture est parfois lente et alourdie, mais Rachel Joyce nous promène à travers la lande anglaise et les villages tortueux, évitant les villes industrielles trop agressives en se moquant gentiment du flegme britanique...

Et si en plus, vous êtes randonneur... Isabelle Ellis.


Demain j'arrête !  Gilles Legardinier.

Editions Fleuve Noir juin 2012

 

 

Et bien non ! Ne vous arrêtez surtout pas ! Continuez de nous faire rire ! Il est très rare aujourd'hui de trouver à la fois une histoire vraiment drôle, bien écrite, qui nous donne le sourire à chaque page...Julie est une jeune femme du coin de la rue, moderne, brillante, gentille. Elle prend des risques et on la suit, charmé par sa ténacité et sa fraicheur d'âme...Chaque rencontre est à la fois importante et secondaire. Dans cet univers très contemporain, on se surprend à vouloir habiter dans ce quartier, à croiser Xavier et à acheter son pain chez Mme Bergerot... Et si vous décidiez de renoncer à écrire des thrillers, pas de soucis ! D'ailleurs, je vais me précipiter pour lire "Complètement cramé" sorti en librairie en octobre... Isabelle Ellis.

 


JOYEUX NOEL,  Alexandre Jardin

Editions Grasset octobre 2012

 

Alexandre Jardin ou "Comment régler ses comptes familiaux sans angle mort".  L'idée pourrait s'avérée séduisante si nous n'avions déjà lu maintes fois le désir jardinesque du seul contre tous ! Même si l'écriture reste intelligente et soutenue, le propos ennuie trop vite le lecteur...et l'on tourne en rond, page après page, lessivé d'avoir en vain chercher l'issue, comme rejeté par cette mer décrite avec fracas ! Depuis Melle Liberté, il est bien difficile de retrouver ce qui nous lie à l'univers d'Alexandre Jardin...Je vous aimais mieux en trublion des amours contratriées, des rencontres improbables et des personnages loufoques !  Une mention spéciale tout de même à l'épilogue en partie double... Isabelle Ellis

 


 

LES SOUVENIRS, David Foenkinos

Editions Gallimard juin 2011

Que peut-il bien y avoir en commun entre une vieille dame en fin de vie, un jeune homme amoureux, un couple morcelé, et un perroquet ? Rien, si ce n'est le talent de David Foenkinos à observer les détails de nos vies. Tout est minutieusement décortiqué, et le lecteur s'envole au gré des kilomètres entre Paris et la Normandie. Et si en plus, à chaque rencontre, on partage une toute petite partie de la vraie vie à travers un souvenir, le roman se transforme alors et on se plait à vouloir croire à cette histoire où l'invraissemblance cotoie le réel. C'est poétique, bien écrit, drôle parfois, souvent émouvant, très doux comme tout ce qui nous lie à l'univers de David Foenkinos. Texte d' Isabelle Ellis.

 L'auteur en entretien sur ce site !


 

Du lourd avec le nouveau livre de Bernard Werber. L'auteur de la trilogie des fourmis ( qu'il commence à écrire à l'âge de 16 ans !) se penche cette fois sur l'avenir de l'humanité. Du 100% Werber.


 

 

Un nouveau Geluck !

17 ième opus de la célèbre série du chat de Philippe Geluck. Déjà ? et pourtant, c'est toujours aussi drole. Le chat Erectus, en librairie depuis le 24 octobre.


 

  Véronique Ovaldé.

 Son parcours d'écrivain, son métiers, ses lectures. 1'53''' 

Ses livres, des contes ? .  3'00''

Rencontre avec le public et projets...1'24'' '

            


                             Véronique Ovaldé, une femme de lettre. Editrice, écrivain(e) elle est surtout une lectrice, une journée sans lecture n'est par une journée réussie explique-t-elle dans cet entretien. Elle revient aussi sur son dernier livre, des vies d'oiseaux, sur son écriture (très sensuelle à mon gout) et sur la manie qu'ont les journalistes de présenter ses livres comme des contes. Une discussion en toute simplicité à la  bibliothèque de St Brieuc le 26 octobre dernier avant de rencontrer ses lecteurs, ou plutôt ses lectrices. 

 

On s’aime, on vit ensemble, on fait des enfants, on s’embarque pour un long voyage sur une mer que l’on croyait calme. Puis un jour, le vent se lève et la tempête emporte tout, les habitudes, les évidences, les certitudes, et même l’amour.  Par bonheur, il nous reste les dessins de Voutch, célèbre couplologue, également spécialiste de la gouache et de l’humour conjugale, pour sourire de nos petits malheurs. Une parenthèse indispensable...


Orchidée fixe

L'infra mince, Rrose Sélavy, le grand verre, étant donnés: la chute d'eau, le gaz d'éclairage....si ces termes ne vous disent pas grand chose, ce livre va probablement paraitre destiné à des spécialistes de ...Marcel Duchamp.   Ce livre à la fois roman et Biographie met en scène l'étape Marocaine de Marcel Duchamp en 1942.  Il enchantera les amateurs de Marcel Duchamp et permettra aux autres de le découvrir. Serge Blamly, né à Tunis en 1949, romancier, essayiste, a imaginé un récit qui permet à une jeune fille de se plonger dans le passé de son grand père qui a connu Marcel Duchamp. Il fait part de cette rencontre à un historien de l'art.Orchidée fixe ( calembour de l'artiste) est l'hsitoire d'une double rencontre, un mélange de millieux et d'époques qui se croisent au fil des oeuvres de Marcel Duchamp.  L'écriture est de toute beauté et l'approche littéraire de cet artiste majeur et incontournable est originale. Orchidée fixe de Serge Bramly  ( qui fait d'ailleurs partie  de la première  sélection du prix Goncourt) est un des livres importants de cette réntrée.


 

"Un romantisme intellectuel irrésistible", voilà comment est présenté le dernier livre de Sébastien Lapaque. Remarqué sur notre site Internet  avec la barricades mystérieuse ( son premier roman), l'auteur nous avait confié  que " la Série Noire a pour moi été une Ècole".  Après l'école, ce romancier, essayiste et journaliste  a publié une anthologie de l'ivresse en littérature, mais aussi des romans. C'est donc le cas avec la convergence des alizés.  Voici ce qu'en dit l'auteur:  " Ce livre 

 est une carte postale que je souhaitais depuis longtemps m’adresser à moi-même pour ne rien oublier de mes enchantements brésiliens. Car ce livre, qui fait vivre le Brésil d’hier et d’aujourd’hui, a un objet qui est aussi son sujet : se souvenir et apprendre à se souvenir. Histoire, humanité, musique, folklore, géographie, paysages : j’avais tant de choses à donner à voir, à sentir et à aimer".


 

 

Un peut SF cet été ? Je me suis laissé tenté par un livre écrit en 1952 par A Bester. Dans l'homme démoli on trouve des  psychochansons qui  utilisent  des messages subliminaux pour influencer les achats ou encore  le journal l'heure qui est le seul quotidien au monde à sortir 14 éditions par jour. Le plus suprenant dans ce livre est qu'il pourrait très bien avoir été écrit de nos jours ! L'homme démoli, c'est également un roman policier puisque l'intrigue tourne autour d'un meurtre dans une société dominée par des téléphates. Impossible donc, à priori de se préparer à un tel acte sans être repéré.


Les dix enfants que madame Ming n’a jamais eus

Eric-Emmanuel SCHMITT, une critique d'Isabelle ELLIS pour le site rdvdupolar.free.fr

 

Entrer dans l’univers d’Eric-Emmanuel SCHMITT, c’est comme plonger la main dans un bocal de bonbons…on sait d’avance que le plaisir sera au rendez-vous ! L’acidulé viendra-t-il avant le sucré, l’amer avant le doux, le fondant avant le craquant ?

Madame Ming distille des petits riens d’une grande générosité, des évidences ? Non ! Chaque mot résonne au plus profond de nous…On la suit, on l’écoute, on cogite, on s’indigne, on se révolte et on sort de ce sixième récit du « Cycle de l’invisible » comme on sort d’une envie pressante, impatient, trépignant, soulagé et confiant…un sourire aux lèvres pour longtemps…


Chez Coop Breizh: les ironies du destin de Yann Le Meur.

L'occasion de découvrir une Bretagne aux personnages étonants:  Youenn Gwernig, ami de Kerouac, Ramon Mestre, sa guerre civile, le grand Léonard sauvant son vin, le peintre Nabi Paul Sérusier...


 

 

Après Fransesca, empoisonneuse à la cour des Borgia, Sara Polle nous plonge dans une nouvelle aventure de son héorine. Une plongée dans la richesse de l'Italie de la Renaissance.


François Bégaudeau " la Blessure, la vraie".

 

 

 

Eté 1986, St Michel en L'Herme, Vendée. Le nantais passe ses vacances en famille. Son enfance derrière lui, un pied dans l'adolescence, cette année son objectif est de passer à la vitesse supérieure avec les filles. Finit les patins dans le sens des aiguilles d'une montre, son ambition est de faire l'amour. Tout est en oeuvre avec sa bande pour pécho une meuf ( comme on se préparait à le dire dans les années 80) : la plage, les auto-tamponneuses, les bals etc...Et pourtant Notre Nantais fait choux blanc jusqu'à sa rencontre avec Julie. Extrait page 215 : " Cela dit, le mariage est une institution enventée par les dominants pour additionner leurs richesses. Avec Julie, on se mariera juste dans nos têtes, que la société aille pas s'imaginer qu'elle nous a récupérés de la même façon qu'elle a récupéré les Clash quand ils ont signé chez CBS." et plus loin page 233: " Pour une fois je ne rêve pas que j'arrive au collège pieds nus, mais que la mer s'est ouverte pour nous permettre de marcher jusqu'à Cuba. Julie devient sage femme dans les bas quartiers de la Havane et moi j'écris des poèmes pour soutenir la campagne d'alphabétisation". Notre Nantais, malgré sa volonté de caresser le corps d'une femme n'en n'oublie pas pour autant ses convictions politiques très à gauche. Bref, le rendez vous est fixé au camping de l'aiguillon à 23h00 dans la tente de Julie qui doit partir le lendemain. Malheureusement, notre jeune héros entre virée avec l'idiot du village, scène de ménage en compagnie d'un couple pour le moins excentrique et finale du tournoi de tennis ne sera pas au rendez vous de sa promise. Drole d'été en forme de raod movie Vendéen signé François Bégaudeau.

L'auteur en entretien:

 Présentation: 1'30''

 La blessure, la vraie, comment est né ce livre ?  : 7'14'' 

 Un livre pour le cinéma ?:  1'53''

 Les projets  et rencontre public  : 3'  


 

Carole Martinez était à St Brieuc en février, elle présentait son livre " du domaine des murmures". L'occasion de l'interroger sur la genèse de cet ouvrage, le destin de son personnage et le prix Goncourt des Lycéens.

 La genèse  de ce livre: 3'49''

 La surprenante association: émancipation des femmes et religion: 1'20''

 Le prix Goncourt des lycéens: 5'30''


le coeur régulier

Voilà un livre affreusement triste, mais qui fait du bien ! On retrouve les thèmes classiques d'olivier Adam: l'absence, le deuil, les liens familiaux, l'ordinaire gris du quotidien. Nous sommes avec Sarah qui prend conscience à l'occasion de la mort de son frère de sa non vie.  Son mari si gentil, ses enfants si adorables, son travail...Elle part sur les traces de ce frère au Japon. L'auteur nous décrit cette renaissance avec une écriture tout en finesse avec une pointe d'humour comme la description d'un séminaire de motivation pour cadre dynamique ou le mariage de sarah. Olivier Adam devait venir à St Brieuc en   janvier dernier, rendez vous manqué ! En attendant, il vient de sortir son dernier livre, les lisières, on vous en parle très prochainement sur ce site.   


 

A paraître le 12 janvier le dernier volume de la collection " à 20 ans" du diable Vauvert: Honoré de Balzac, esclave de sa volonté d'Anne-Marie Baron.


Bon forcément, je ne lis pas que des polars, quelques fois, je dois avouer que je me force un peu...Je viens de faire un crochet du coté du dernier livre de Didier Van Cauwelaert, le journal intime d'un arbre. L'idée de ce roman: faire parler un arbre, son histoire, ses rapports avec l’espèce humaine, mais aussi grâce à l'aide Jean Marie Pelt, on apprend comment un arbre se protège des prédateurs. L'homme en devient un justement et notre arbre voit ses congénères se protéger de l’espèce humaine en la régulant! on suit toujours  à travers le héros la vie d'un couple, de ses drames au fil des ans. Cela permet un certain détachement et la vision de l'arbre nous donne du recul sur notre monde. " Le journal intime d'un arbre" chez Michel Lafon.


       

 

Après Geluck se lâche, le dessinateur Belge vient de sortir Geluck enfonce le clou.  Pour ce nouvel opus, il a laissé de coté son fameux chat pour croquer les travers de notre société. Un livre où  philippe Geluck se montre parfois odieux, un terme qu’il ne renie pas bien au contraire.  Geluck enfonce le clou paru chez Casterman.


Entretien avec l'auteur: Martine le Coz.


 

 

Au travers de 48 histoires humoristiques d’une planche, la bande dessinée Histoires de cochons raconte les aventures de sympathiques cochons humanisés à Pouldreuzic, dans le Pays bigouden.  Sont évoqués  leurs rapports avec leur patron agriculteur, des employés, des touristes… L’ouvrage présente, d’une manière originale, et grand public, l’origine des produits Hénaff, l’usine, les « secrets de fabrication ». L’écologie et la protection de l’environnement sont également mis en exergue ainsi que les traditions et l’actualité de la Bretagne croquées avec humour par l’auteur et le dessinateur Nono.  

Christophe Tricart-Trinka des éditions la ligne pourpre justifie ce choix d’écrire sur le pâté Hénaff. 

 

Secrets de cochons, histoires du pâté Hénaff chez la ligne pourpre éditions.

 

 

© 2019